Livres

   Livres
Apithérapie
Aromates & Epices
Beaux Livres
Bien-être Energétique
Calendriers Perpétuels
Cuisine
Esotérisme - Féérique
Aromathérapie
Livres pour Enfants & plus Grands
Loisirs Créatifs & Educatifs
Littérature, Romans, Contes, Essais
Jardin & Nature
Pierres & Minéraux
Beauté, Diététique, Famille, Santé
Communication, Développement Personnel, Philosophie, Spiritualité
Régional
Les plantes

Le Blog
A propos ...
Au Sujet des Frais de Port
CGV
Rappel sur les divers Labels
Mentions légales
F.A.Q
Contact

Conseil de Saison

Apithérapie de base :
Extrait Propolis 100 % Sans Alcool
Apicosmétique Familiale :
Baume de Soin des Pyrénées
Pommade de Secours
Encens d'Eté :
Encens de Jardin d'été "Jardin"
Complexes & Formules :
Trilipichol 125ml
Les Huiles Essentielles :
Lavande Aspic

Le Mandala de L'être

Le Mandala de L'être Le Mandala de L'être

23,50  €

Richard Moss publie chez Albin Michel 385 pages.
 

Au fond  de notre cœur, nous savons tous que l'esprit humain est beaucoup plus que ce ''moi'' qui se sent menacé ou insatisfait en permanence. Intuitivement, nous sentons que nous avons la capacité de nous reconnecter à la source de notre être et de nous sentir pleinement vivant. Essentielle et authentique, cette aspiration est le cœur véritable de la vie spirituelle de l'humanité.

Le Mandala de l'être est un manuel pour retrouver la sagesse de notre vrai moi, une aide à la découverte de notre identité totale y compris dan ses aspects les plus obscurs. En effet, il est impossible de ressentir la plénitude en essayant d'éliminer une partie de notre expérience existentielle. Ce livre représente la synthèse de tout ce que le docteur Richard Moss a appris durant trente ans de pratique psychothérapeutique et d'enseignements autour du monde: comment vivre en individu authentiquement libre, affranchi de l'emprise de la peur.

Revenir à la catégorie

Référence: 9782226178572
logo facebook logo twitter
Parlez-en!
Soyez le premier à écrire un commentaire pour ce produit !
Nouvelle Critique:
Titre:
Note: Mauvais Bon
Critique: