LIVRES

   LIVRES
Apithérapie
Aromates & Epices
Beaux Livres
Bien-être Energétique
Calendriers Perpétuels
Cuisine
Esotérisme - Féérique
Aromathérapie
Livres pour Enfants & plus Grands
Loisirs Créatifs & Educatifs
Littérature, Romans, Contes, Essais
Jardin & Nature
Pierres & Minéraux
Beauté, Diététique, Famille, Santé
Communication, Développement Personnel, Philosophie, Spiritualité
Régional
Les plantes

Le Blog
A propos ...
Au Sujet des Frais de Port
CGV
Rappel sur les divers Labels
Mentions légales
F.A.Q
Contact

Conseil de Saison

Apithérapie de base :
Spray Propolis 100% sans Alcool
Forme et vitalité :
Pollen polyfloral dynamisé
Bien-Etre Digestif :
Propolis des Voies digestives
Soins Hygiène Les Essentiels :
Bain de Bouche aux Plantes
Les Huiles Essentielles :
HE Eucalyptus Radié
Phytonal :
Phytonal Grains dose
Les Complexes :
Stimul

S'ouvrir au Channeling

S'ouvrir au Channeling S'ouvrir au Channeling

24,00  €

Comment se relier à son guide?

Sanaya Roman Duane Packer Chez Mama éditions, 289 pages

Un manuel qui permet de pratiquer le channeling. Une approche sûre et progressive, que l'on cherche à se connecter à son moi supérieur ou à un guide spirituel.

Le channeling est un art qui peut s'apprendre. On a longtemps cru qu'il fallait un talent spécial pour se relier à un guide de haut niveau, à son moi intérieur ou à l 'intelligence universelle. Aujourd'hui Sanaya Roman, channel d'Orin et auteure de best-sellers, ainsi que Duane Packer, channel de Daben, démontrent le contraire: ce guide mène le lecteur pas à pas jusqu'à une pratique individuelle du channeling, selon une méthode qui peut être utilisée avec profit par toute personne souhaitant élargir son champ de conscience.

S'ouvrir à cette méthode permet d'accomplir une percée vers une croissance spirituelle accélérée. Les résultats obtenus parlent d'eux-mêmes.

 

Revenir à la catégorie

Référence: 9782845940727
logo facebook logo twitter
Parlez-en!
Soyez le premier à écrire un commentaire pour ce produit !
Nouvelle Critique:
Titre:
Note: Mauvais Bon
Critique: