LIVRES

   LIVRES
Apithérapie
Aromates & Epices
Beaux Livres
Bien-être Energétique
Calendriers Perpétuels
Cuisine
Esotérisme - Féérique
Aromathérapie
Livres pour Enfants & plus Grands
Loisirs Créatifs & Educatifs
Littérature, Romans, Contes, Essais
Jardin & Nature
Pierres & Minéraux
Beauté, Diététique, Famille, Santé
Communication, Développement Personnel, Philosophie, Spiritualité
Régional
Les plantes

Le Blog
A propos ...
Au Sujet des Frais de Port
CGV
Rappel sur les divers Labels
Mentions légales
F.A.Q
Contact

Conseil de Saison

Apithérapie de base :
Spray Propolis 100% sans Alcool
Forme et vitalité :
Pollen polyfloral dynamisé
Bien-Etre Digestif :
Propolis des Voies digestives
Soins Hygiène Les Essentiels :
Bain de Bouche aux Plantes
Les Huiles Essentielles :
HE Eucalyptus Radié
Phytonal :
Phytonal Grains dose
Les Complexes :
Stimul

Bashô le fou de poésie

Bashô le fou de poésie Bashô le fou de poésie

18,25  €

Beau livre pour grands et moins grands.

De Françoise kerisel et Frédéric Clément pour les superbes illustrations, chez Albin MIchel 56 pages

Un superbe livre dans un esprit japonisant, à l'image des estampes japonaises et d'un esprit d'une certaine ère passée! Frédéric Clément a préparé ses propres couleurs et choisi ses papiers japonais pour peindre l'histoire véridique de Bashô. Un magnifique travail de recherche pour parvenir à ce résultat. Bravo! 
Livre d'art et livre de poésie!

Bashô sera-t-il samouraï? Lui qui aime tant la paix, les pinceaux, la neige...Il choisit les chemins vagabonds et devient au Japon l'illustre auteur de ces courts poèmes de trois vers, les haïkus.

La cloche se tait
Parfum des fleurs en écho
Soir d'automne


Bashô ouvre des ateliers de poésie. Et chacun, homme ou femme, jeune ou vieux, dans le japon des villes et des campagnes de ce XVIIe siècle, rit, s'instruit, s'initie aux haïkus...

 

Revenir à la catégorie

Référence: 9782226193391
logo facebook logo twitter
Parlez-en!
Soyez le premier à écrire un commentaire pour ce produit !
Nouvelle Critique:
Titre:
Note: Mauvais Bon
Critique: