EPICERIE FINE

   EPICERIE FINE
Boissons
Epices & Poivres
Cristaux d'Huiles Essentielles Bio
Aromates, Herbes et Fleurs
Huiles & Vinaigres
Sirops, Sucres & Gourmandises
Sels

Le Blog
A propos ...
Au Sujet des Frais de Port
CGV
Rappel sur les divers Labels
Mentions légales
F.A.Q
Contact

Conseil de Saison

Bien-Etre & Vitalité :
Spray Nomade d'Urgence
Bien-Etre de la Gorge :
Gommes à la Propolis
Apithérapie de base :
Extrait de Propolis Noire 100%
Forme et vitalité :
Sirop Fortifiant et Tonique
Phytonal :
Phytonal Grains dose
Les Complexes :
Respir HE 3D
Les Composés d'Huiles Essentielles :
Hiver HE 30ml
Inhalations HE 30ml
Les Huiles Essentielles :
HE Thym à thuyanol de Provence

Pâte à tartiner Kinacao

Produit Biologique Produit d'origine Naturelle
Pâte à tartiner Kinacao

4,50  €

Pâte à tartiner,  Kinacao, une divine création Aromandise

La pâte à tartiner des grands
, des adultes, mais pas uniquement,
Kinaco, cacao et tonka

Une savoureuse gourmandise pour se faire plaisir du petit déjeuner au goûter.
Idéal pour fourrer vos pâtisseries, gâteaux roulés, sablés grâce à sa texture fondante.
Kinaco est une poudre de soja torréfiée, riche en protéines aux saveurs grillées qui s'accorde avec les accords umami de la pâte de haricots rouges, l'intensité de la fève Tonka et à la douceur ronde du cacao.
Un profil nutritionnel intéressant, 253 Kcal pour 100gr soit 50% moins calorique et 55% moins sucré que la majorité des pâtes à tartiner.
Un effet rassasiant avec ses 7% de protéines.
Soyez curieux, testez!

Vegan, Bio

Réduit en sucres, 7% de protéines,
Sans huile de palme, sans additif, sans conservateur

Bocal verre 200gr

Ingrédients: purée de légumineuses: eau, haricots rouges, sirop de sucre: sucre eau, huile de colza, poudre de soja torréfié Kinaco , 10% cacao maigre en poudre,  7% jus de citron, poudre de fève tonka 0.3%, sel

Revenir à la catégorie

Référence: 3560464010283
logo facebook logo twitter
Parlez-en!
Soyez le premier à écrire un commentaire pour ce produit !
Nouvelle Critique:
Titre:
Note: Mauvais Bon
Critique: